mardi 31 décembre 2013

Bonne année 2014

L'année 2013 se termine. Belle pour certains, bien moins pour d'autres. Vivement 2014 !
Le blog vous souhaite une excellente année 2014.


En 2013, sur ce blog, vous avez pu voir 673 articles (record annuel depuis la création du blog en mai 2009), presque deux par jour en moyenne (pas un jour sans article !!!), voir des milliers de photos superbes, suivre des courses et des aventures palpitantes, lire des compte-rendus  passionnants... Il en sera de même l'année prochaine.
A très bientôt.
Philippe

Mickey, ses souvenirs 2013, ses voeux 2014

L'année 2013 nous a offert des courses où la neige a eu son mot à dire !!

Début  par la C-O du semi-raid 28 en trés bonne compagnie (Groupir)!et quelle beauté du paysage grâce à la neige !!

J'ai bien aimé le trail du VULCAIN début  mars, là encore beaucoup de neige ! ciel clair et ensoleillé, que la nature est belle!!

 En avril ,l'URBAN-TRAIL deLYON en compagnie de Philippe durant qlques km...très belle journée!

Je garde un trés bon souvenir du week-end du 26 Mai :le RAID 73 ;conditions très hivernales (tempête de neige!) sur les sommets! au moins 10 chutes dans les descentes.Que du bonheur mais seulement 56 km au compteur à l'arrivée! avec un beau rayon de soleil :ENFIN!!!

La grande sortie de l'année pour moi :la SAINTé-LYON 60ème et là encore des conditions hivernales ! 
-4degrès toute la nuit ;de la neige ,du verglas  mais beaucoup d'encouragements sur les 75 km ;très belle ambiance!! et très rarement seul sur le parcours!! 
On est jamais vraiment satisfait de ses résultats ,mais dans l'ensemble ,je progresse sur les longues distances!

Programme sous réserve pour 2014:  
01/semi-raid 28 avec pour pilote DIDIER et  ANNE ;
02/ Soulaires..03/CABORNIS ...
04/ URBAN-TRAIL DE LYON...
05/ GRD RAID 73...
06/ MARATHON DU MONT-BLANC...
07/ TRAIL DES PASSERELLES DU MONTEYNARD..30km au sud de GRENOBLE .??(pas sûr)...
08/  T-D-S...??? loterie..

Pas fixé pour boucler 2014...peut-être Templiers....ou Hospitaliers.....ou Ste-LYON.....ou autres en fonction  des autres Maratouristes!!!

BONNE FIN D'ANNEE A TOUS ..QUE  tous vos VOEUX se réalisent...

AMITIES...
Mickey..

lundi 30 décembre 2013

Grand Raid 73: mêmes conditions en décembre qu'en mai dernier


Si ce GR73 vous intéresse, inscrivez-vous ...


Jolie couche de neige sur la Sauge et la Galopaz cette semaine, comme en mai dernier...

dimanche 29 décembre 2013

Les vœux de Franco

J'espère que vous allez tous bien et que le gros barbu habillé en rouge a été généreux...
Philippe, je peux t'accompagner aux vœux du 17 si tu veux.
En ce moment j'enchaine les sorties longues à Ecluzelles, demain j'y retourne en espérant qu'il ne pleuve pas trop, je fais aussi de la piste le soir au stade de Dreux.
J'aimerais aborder 2014 dans de meilleures conditions, je suis pressé d'être en Janvier pour le semi raid 28, ensuite je fais Paris/Mantes 55Km de nuit tranquille avec un collègue.
J'espère pouvoir partir à la montagne avant l'Ecotrail de Paris pour faire un peu de globules rouges car j'aimerais améliorer mon temps de 2012 qui était de 6h36, puis nous verrons d'éventuelles courses en fonction du calendrier.
Donc pour cette nouvelle année je suis motivé, pourvu qu'aucune blessure ne vienne tout gacher.
Voilà les dernières nouvelles.
Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes et vous dis à bientôt.
Franco.

PS: J'ai fait une belle cueillette de chanterelles la semaine dernière en forêt de Châteauneuf
Franco à l'arrivée du semi-raid 28


Au départ des 50 km de l'Ecotrail de Paris

samedi 28 décembre 2013

Saintélyon, souvenirs 2013 et projets 2014 : Nicolas nous dit tout...

Quelques petits mots: 
Bon j'espère que vous avez tous récupérés de cette saintelyon;)
Je tiens à féliciter tous les Maratouristes présents pour cet exploit qui n'a pas été si facile!

Parcours très technique entre neige, verglas, boue, froid.....
Je m'en sors pas trop mal. Aucune blessure pendant et après la course (Juste une grosse gamèle mais rien de méchant). Je n'ai eu que les trois dernières semaines pour m'entraîner dû à mon élongation du mollet. 
Pendant toute la course, j'étais bien, même très bien car aucune fatigue, ni d'envie de "vomir".... juste une envie de courir;)
J'ai essayé de suivre Fred dans les débuts mais non!! 
Déjà une impossible puis deux, j'ai préféré être sage et le laisser partir bien loin devant:) J'avais trop peur que mon mollet m'arrête net. Puis je ne pense pas que j'étais capable de le rattraper!
Quant à Mickey que je n'ai pas vu passé (tellement de monde), il a bien géré.
Bravo vous deux. 
Bravo à Luis et Pascal pour leur premier 75km et aux autres Maratouristes bien entendu:)
Nous avons tous finis! C'est bien ça le principal:)

Voilà, une bonne année qui se finit pour moi, voir pour tous:)
Ecotrail de Paris
Mes plus beaux souvenirs pour cette année 2013, c'est d'avoir pu conclure cinq ultras:
- L'Ecotrail de Paris 80km sans plaisir

80 km du Mont Blanc
- Le grand raid 73 que j'ai pu finir cette année malgré les fortes conditions climatiques:)
- 80km du Mont Blanc que j'ai vraiment adoré. Paysage de rêve, parcours génial.....A conseiller!
- La TDS terminée sous de bonnes conditions cette fois-ci:). J'espère  que Pascal et Mickey y prendront du plaisir:))
- La saintelyon, bonne expérience mais que je ne referais pas. (Beaucoup trop de monde pour ma part)

Ces événements riches en émotions et fructueux en expérience m'ont permis d'obtenir mes 7 points nécessaires pour m'inscrire à L'UTMB 2014.
Ces cinq Ultra c'est 427 km et  21000 D+ et 13 points;))

TDS, la plus belle veste de finisher
le Grand raid 73,
NEIGE EN MAI
FINISHER EN AOUT
Je ferais mon calendrier des courses  en fonction de ma sélection à L'UTMB. 
D'ores et déjà inscrit pour le kilomètre verticale et le cross du mont blanc. L'ice trail tarentaise.... Affaire à suivre;)
Aujourd'hui, place au repos et aux fêtes afin d'être au top pour une nouvelle année:)

Passez d'agréables fêtes au sein de votre famille et amis et rdv en 2014 Maratouristes:) 
Amitié,
Nico

vendredi 27 décembre 2013

Saintélyon, le compte-rendu de Pascal

Voiçi enfin le CR de ma SaintéLyon !
Cette épreuve était une première dans tous les domaines :
  • 1ière SaintéLyon
  • 1ière épreuve de plus de 50 kms
  • 1ière épreuve que j’attaquais avec une blessure (au genou gauche)
Ca faisait 3 mois que je préparais cette Sainté suivant le plan d’entrainement mis à dispo sur le site de l’épreuve.
J’avais même réussi à caler quelques sorties Maratouristes dedans (La Ligne Verte, la Raid Dingue, la O Castor).
Pas de bol, à S-1, lors d’un footing avec Sandrine et un couple d’amis, douleur sur l’extérieur du genou gauche au bout de 5kms, je termine le footing tranquille et me dis que c’est peut-etre lié à mon retour sur les XT wings (que j’avais pas mis depuis 3 semaines).
Le lendemain, plus de douleur, je pars sur ma dernière séance de la semaine (1h30tranquille en terrain valloné), tout ce passe bien jusqu’au 10ième kms lorsque la douleur revient.
Dès le lundi, je passe des coups de fils à droite/à gauche pour avoir quelques conseils sur ce que je dois faire, Philippe me pistonne pour aller voir un osthéo qu’il connait bien.

café offert par Bruno à son travail à Massy

L’osthéo me manipule le mardi matin, me remet le squelette en place et me préconise du repos pendant 2 jours avec un footing léger le mercredi soir pour voir comment ça se passe.
Vendredi matin, ultime séance d’électro-thérapie pour pouvoir attaquer la Sainté plus serein !
Samedi soir minuit, je prends le départ de cette épreuve mythique, la douleur est là mais je me dis qu’il y a plus douloureux que ça et que je vais gérer au mieux.

Bruno mange ses pâtes
Je pars donc tranquillou avec Bruno, pas trop le choix d’ailleurs car il y a au moins 4000 loustics devant moi.
Je chausse les chaines après le Sorbier car ça devient vraiment casse-gueule (Bruno en profite pour prendre les devants), chaines que je ne quitterai pas pendant près de 35/40 kms car le seul moment où je les ai enlevées, je me suis pété 2 fois la figure !

Je me prépare
Je zappe le 1er ravito de St-Christophe en Jarez - classé 4190 et fini par rattraper Bruno juste avant le ravito de Ste-Catherine - classé 3814, on s'arrête à peine 5’, je ne veux pas que mon genou refroidisse.

que de monde au départ
Je commence à en avoir marre des chaines, c’est sécurisant mais c’est vraiment inconfortable sur les portions bituminées … tant pis je les garde car je préfère tenir debout plutôt que de me flinguer un autre genou !
J’arrive à St-Genoux - le mien tient le coup - le moral est bon, je n’ai pas froid, je prends un thé, un coca et 2/3 bricoles (comme à Ste-Catherine), je repars au bout de 5’, Bruno est derrière mais je ne sais pas à combien de temps, c’est le seul avec lequel je suis plus ou moins resté en contact durant l’épreuve.
Je commence à recevoir des SMS des potes qui me suivent via internet, un pote (Arnaud) me dis que j’ai gagné 600 places entre Ste-Catherine et St-Genou - classé 3204 !

quelle jolie guirlande !
Je suis heureux comme tout, j’arrive à Soucieu en Jarrest - classé 2930, il y a déjà beaucoup moins de monde pour se ravitailler, à ce moment, je me dis que la Sainté est dans la poche car il me reste un petit semi-marathon à parcourir.

magnifique ce lever de soleil... avec le Mont Blanc à l'horizon...

Je repars aussi rapidement que sur les précédents ravitos et je discute avec des gars qui sont eux aussi sur leur 1ière Sainté, on s’étonne de ne pas voir la pancarte Arrivée 10 kms car ça commence à faire pas mal de temps qu’on a vu celle des 15 derniers kms … on prend un coup au moral lorsque l’on se rend compte qu’on a mis 42’ pour faire les 5 kms séparant ces 2 pancartes !


Arrive le dernier ravito à Beaunant - classé 2677, je prends un peu plus de temps pour me ravitailler car je suis dans le dur et il reste 2 grosses difficultés, un passage à 18% et la descente de 200 marches pour descendre sur les quais où se rejoignent la Saône et le Rhône.

Je trouve le final interminable (un peu comme sur l’écotrail de Paris) et suis tout heureux de passer sous l’arche d’arrivée en 11h07’59’’ - classé 2771 !!!
Même si j’ai perdu une centaine de places entre Beaunant et Lyon-Gerland, je suis content de moi car je ne me voyais pas finir en si bonne posture 1 semaine plus tôt.


Bonnes fêtes de fin d’année à tous les Maratouristes, je mets la course à pied en veille car la douleur est toujours présente quand je cours alors que je ne sens rien quand je pédale …

RdV au semi Raid 28 si tout va bien !

Pascal

jeudi 26 décembre 2013

Stéphane nous souhaite un joyeux Noël


Des voeux, des voeux, des voeux

Gérard Hamel vient de nous envoyer ses voeux deux fois, en tant que maire de Dreux et comme président de Dreux-Agglomération.
Deux cérémonies de voeux sont organisées, ville de Dreux lundi 13 au théâtre et Agglo vendredi 17 au parc expos.
Qui accompagne Philippe ?





mercredi 25 décembre 2013

Les voeux de Pascal Rossion

Nous venons de recevoir les voeux de Pascal Rossion, adjoint au maire chargé des sports.



mardi 24 décembre 2013

Une belle idée de cadeau

Pour ceux qui ne savent pas quoi mettre sur leur liste de cadeaux de Noël, voici une idée soufflée par les organisateurs du trail Verbier Saint-Bernard des 12 et 13 juillet prochains.

Trail des Piqueurs le 23 mars: qui y va ?

En 2013, Didier et Philippe étaient sur le 45 km (2100 m+) et Florence sur le 25 km (1000 m+). Ils avaient beaucoup apprécié ces courses à Saint-Jean-des-Ollières entre Clermont-Ferrand et Saint-Etienne.

Philippe 121ème en 7h21' et Didier 127ème en 7h27' sur 201 inscrits et 177 classés. Sur le 25 km, Florence était 309ème en 3h36' sur 406 partants et 377 classés.

En 2014, le trail des Piqueurs aura lieu dimanche 23 mars.



des chaos de ce type, on n'a pas souvent l'occasion de les grimper en course...

des traversées de torrent, on en a eu quelques unes

des montées "dré dans l'pentu"

et des chaos toujours spectaculaires

un peu d'escalade pour arriver au sommet

et même s'il ne pleuvait pas, le sol était bien gras par endroits..

lundi 23 décembre 2013

Belle corrida de Montbard pour Gaétan

Sur une boucle de 2,7 km à faire 3 fois, Gaétan se présentait ce dimanche sur la Corrida de Montbard en Côte d'Or. Voici deux ans (l'année dernière la course n'avait pas eu lieu faute de bénévoles...), Gaétan et sa soeur Marion avaient fait 38'37 sous la neige. 
Notre Maratouriste bourguignon-breton préféré visait moins de 38'.
Mais des abus à table ces derniers jours lui ont coûté quelques secondes (minutes ?). Il met finalement 38'28'' avec un temps doux très humide.
Comme il dit " j'ai pas régressé...".
Bravo Gaétan, continue à courir.

Subvention municipale, stabilité pour les Maratouristes

Après deux années de baisse en 2010 et 2011, la subvention municipale que nous recevrons en 2014 reste  stable à 1249 euros. Elle a été votée jeudi dernier.

2009, 1500 euros
2010, 1261 euros
2011, 1249 euros
2012, 1249 euros
2013, 1249 euros


dimanche 22 décembre 2013

Saintélyon, le compte-rendu de Philippe

Frustré après un été mi-figue mi-raisin avec deux ratés sur l'ITT et l'Echappée Belle, je cherchai dès début septembre une course motivante pour l'automne,
Le grand nombre de Maratouristes inscrits sur la Saintélyon m'incitait à me lancer sur la doyenne des courses nature. Mais l'envie n'est rien si l'on ne se donne pas les moyens de réussir une course.

Content de me retrouver encore aux côtés de Sophie ...... Au départ seulement !
J'ai bien levé le pied en septembre, ne courant pas en octobre les classiques, Evreux, Saint-André... Le trail nocturne de Chambéry (à fort dénivelé) et l'O'Castor (parce que Sophie était dans un jour-sans....) me laissaient croire que ça allait bien. Mais j'ai bien senti lors de la sortie nocturne que j'étais limite... Trop tard....

la longue file de frontales dans la nuit, superbe !

Dès lors, la Saintélyon approchant, je me faisais un peu de souci. Je continuais à plaisanter avec Luis sur notre future bagarre (je ne me faisais pas d'illusion), mais je balisais de plus en plus. Après mes deux échecs estivaux, j'étais mal barré ! Jamais deux sans trois. La pression montait...
Dès le départ, je prenais un rythme cool, marchant dans les premiers faux-plats. Je voyais Luis puis Joëlle me lâcher au train. Pas de souci, le but étant de garder les cartouches pour la fin... Au 1er ravito, je filais sans boire ni manger. Je l'avais prévu.

finalement, il y avait du monde derrière


il a dû y avoir beaucoup de neige la semaine dernière
A plusieurs reprise, des bouchons sur le parcours permettaient de souffler. Les jambes allaient bien, je doublais. Je reprenais même Joëlle. Quelques hectos ensemble et je continuais. Les yaktrax servaient bien avec cette glace souvent cachée sous la neige ou la boue. Concentré pour ne pas tomber, j'avançais calmement. Je savais qu'après Sainte-Catherine, le parcours serait moins exigeant, encore long mais plus cool. Je commençais à avoir froid mais arrivait le ravito. Je décidais d'y prendre mon temps et de me changer. Mais là gros souci, je me suis trompé dans mes sacs. Me voilà avec deux coupe-vent mais sans tee-shirt ni manches longues secs !!! J'essaie quand même mais au bout de 100m, je sens que ce sera impossible, le coupe-vent protégeant du vent, pas du froid... Un peu désespéré, j'imaginai le ridicule de cet abandon. Il me fallait trouver une solution et surtout un tee-shirt sec. J'erre un peu à la sortie de Sainte-Catherine et je tombe sur un gars venant d'abandonner. Son papa était là pour lui apporter ...... son sac de fringues propres. Quelques explications et "t'as pas un maillot sec ?" Si, je l'aurais embrassé. Bien sûr, je perds vingt minutes de plus pour aller, en marchant chercher le maillot dans la voiture garée à 500 bons mètres, en dehors du parcours (chut!) et revenir à Ste Catherine. Mais la course recommence pour moi qui croyait devoir arrêter.
La suite, plus de 1100 coureurs doublés en 25 bornes. D'accord, des coureurs pas rapides classés dans
 les 5000, mais je retrouve la pèche. Je redouble Joëlle qui était passée à la faveur de cet "incident".
J'arrive au ravito du km55 bien cassé quand même. Le boots donné par cette résurrection semble terminé. Je suis quand même revenu vers les 3800.

au petit matin, gelée blanche (-4°), soleil, ciel bleu, neige au loin dans les Monts du Lyonnais nais d'où l'on vient

Mais là, plus rien dans les jambes. Si, de belles douleurs annonciatrices de non moins belles courbatures. J'alterne course et marche pendant 5 bornes puis je poursuis en alternant marche et marche. Classement pas glorieux mais grosse satisfaction d'avoir fini dans ces conditions. Quand je vois l'écart que me mettent Sophie H. et Pascal que je devançais au Vulcain, je me dis que j'ai intérêt à m'entraîner. 
Vivement 2014......

Philippe

ci-dessous quelques photos de ma fin de course

sympas ces petits chemins qui sentaient la noisette.....

gelé ce plan que l'on contournait aux abords de Lyon

bien conservé cet aqueduc de Beaunant, dernier ravito du km 68

longue et raide la dernière montée raide au-dessus du ravito de Beaunant. Je me retourne et je vois que  ne suis toujours pas seul...

les cuisses chauffent dans cette descente finale sur la Saône ... on le Rhône

surtout quand on enchaîne sur des marches

et encore des marches...
voilà enfin les bords du Rhône
Plus que 3 km, une petite dizaine de minutes ... (c'est pour voir si vous suivez !)

un dernier pont près du nouveau musée des Confluences

et c'est l'arrivée, pour un 3ème tee-shirt de finisher individuel après 2005 et 2006