mercredi 31 octobre 2012

Les Foulées d'Halloween, c'est ce soir à Saint-Aubin-des-Bois


mardi 30 octobre 2012

Vétathlon de Normanville ce dimanche 4 novembre

Notre ami Jean Boudard organise ce dimanche avec son club de Caer-Normanville son 8ème vétathlon.
Les Maratouristes qui ne sont pas aux Hospitaliers peuvent aller y faire un tour.


http://www.vccn.fr/

Trail des 7 Hameaux, 2h56' pour Stéphane


2h56' pour 27 km et 700 m de D+; j'ai mis seulement 7' de moins que l'an passé où je courais avec une bronchite...
Beaucoup de méchantes côtes au début (11 km quand même)  et puis un parcours roulant avec des relances incessantes dans les bois: on descend 1m et on remonte 1 m; beaucoup de zig et de zag, de branches dans la gu... et des troncs à sauter. 
Un ravito avec des bananes congelées et de l'eau glacée inbuvable; on est passé dans l'abbaye de Port Royal; de jour, c'est magnifique; à la Noc 2011, on nous a déposés devant le mur, de nuit et sous la pluie.
Ne pas chercher mon résultat: je n'avais pas de dossard car c'était  complet; j'ai trop attendu car je pensais y aller avec JY qui a bossé tout le week end; tant pis. 
(avec ce chrono, Stéphane aurait été classé 240ème sur 291 classés n.d.l.r.)
Le parcours est magnifique et très fatigant; j'ai vu les étoiles (un peu plus près des étoiles) à l'arrivée car la dernière côte m'a pris toutes mes forces.
Heureusement, la météo était super.
Place au trail de Seresville > je vais placer des pièges cette semaine !
On part à La Rochelle/Rochefort/Fouras et Sables d'Olonnes (voir les bateaux) jusqu'à vendredi.
Steph

lundi 29 octobre 2012

Jacques vainqueur d'un tournoi de bowling !

Quel dommage que Jacques ne fasse pas le trail de 15 km à Nant le week-end prochain. Lors de ce déplacement au festival des Hospitaliers, il aurait pu démontrer à ses amis Maratouristes toutes ses qualités de bowlinguiste... Il vient en effet de remporter un tournoi ce week-end à Chartres.



Voici son message:
"Deuxième tournoi open remporté devant une quarantaine de non-licenciés à Barjouville. Troisième au scratch (avec une quinzaine de licenciés présents). 
Score: 476 points sur 3 parties.
Je vais pouvoir négocier un contrat juteux au prochain mercato.
Jacques"

Des nouvelles de Christian à Madère

Lors d'une marche le long de la côte de Funchal, afin de découvrir et visiter un petit village de pêcheurs, je suis tombé sur une équipe de foot, dont l'entraîneur, très sympa, nous a fait profiter de deux places pour le match du soir, entre Funchal et ..............
Ci-jointe , la photo prise par Bernard entre océan et village . Bonnes vacances à vous , 
amitiés
 Chris


qui a trouvé le nom de l'équipe et celui de l'entraîneur ?

dimanche 28 octobre 2012

Grand Raid de la Réunion, comparatif des courses des deux vainqueurs, Emilie Leconte et Kilian Jornet

Une semaine après la 20ème édition du GRR, voici le tableau comparatif des perfs des deux gagnants, Emilie Leconte chez les filles et Kilian Jornet chez les gars.
On se rappelle qu'Emilie, originaire de Nogent-le-Roi, est aujourd'hui dans les Alpes. C'est mieux pour cavaler dans les montagnes...


Un profil qui fait rêver certains et cauchemarder d'autres...

Le tracé 2012, une jolie traversée

Pas de souci pour Emilie constamment en tête


Ce n'est qu'à 50 bornes de l'arrivée que Kilian s'est échappé.

samedi 27 octobre 2012

Le Mont Blanc comme on ne le voit pas souvent

http://player.vimeo.com/video/47975978

N'hésitez pas, allez voir cette vidéo de 12 minutes réalisé par Stéphane Boulenger, un parapentiste parti de Planpraz pour se poser au sommet du Mont Blanc.
C'est génial, magnifique.
On voit quelques passages de nos randos ou courses de pauvres terriens ...
on voit sur cette photo la vingtaine de parapentistes déjà posés au sommet du Mont Blanc (en bas à gauche du parapent


Trail des 7 Hameaux à Magny-les-hameaux, Stéphane au départ du 27 km dimanche

Deux semaines après la Ligne Verte à Evreux, Stéphane fait son retour en course sur les 27 km du trail des Hameaux à Magny-les-Hameaux près de Voisins-le-Bretonneux dans les Yvelines.






vendredi 26 octobre 2012

80 km du Mont Blanc, Nico et Thierry vont se régaler...

Le parcours du 80 km du Mont Banc, nouvelle course en plus du cross et du marathon, vient d'être dévoilé lors du salon des Templiers. 
Il s'agira d'une course superbe. 
Départ Chamonix, montée à Bel Lachat puis au Brévent, La Flégère, col des Montets, le Buet, col des Corbeaux (superbe à 2602 m), barrage d'Emosson,  La Loriaz, Vallorcine, l'Aiguillette des Posettes (comme au marathon), Argentière, les Bois, Montenvers, chemin en balcon, plan de l'Aiguille et descente sur Chamonix. Génial ! 4 énormes montées, de belles descentes.... Vivement 2013 !


C.O. de décembre et d'après, il faut déjà y penser...

On a à peine eu le temps de sécher nos tenues après la Forêt de Russy et les raids Dingues, on n'a pas même pas encore couru le trail des Hospitaliers qu'il faut déjà se projeter dans les courses d'orientation de novembre et d'après.
Notez bien tous ces rendez-vous, composez vos équipes, faites chauffer les boussoles et préparez-vous !

Regardez comme elles sont mignonnes toutes rassemblées les balises qui nous attendent sur la Noct'orientation du DSA Antony...
* dimanche 18 novembre: O'Castor à Voisins-le-Bretonneux, individuel ou par équipes de 2, de 5 à 22 km, départ à 10 heures

* samedi 1er décembre: Noct'orientation à Antony, 25 ou 45 km par équipes de 3, départs à 18h30 (court) ou 20h30 (long)

* samedi 15 décembre: Mégalonight à Cheillé (37), 12, 35 ou 60 km par équipes de 2, 3, 4 ou 5, départs 18 h, 20 h ou 22 h.

* samedi 19 et dimanche 20 janvier le Raid 28 en Eure-et-Loir et Essonne, 120 km par équipes de 3, 80 km par équipes mixtes de 5, 50 km et 28 km par équipes de 3.

* samedi 2 et dimanche 3 février, l'Hivernale du Raid Normand, 42 ou 55km par équipes de 3 ou 4 au Trait (76), départ 20 heures.

jeudi 25 octobre 2012

The Trail 2013, une course pour Gaétan ?

Comme de plus en plus de coureurs sont attirés par les trails et les courses nature, de nouveaux trails et d'ultra-tails naissent chaque année, presque chaque mois.
Au départ de Sens dans l'Yonne, THE TRAIL propose, les 4 et 5 mai 2013, 4 distances.
C'est bien, pas loin de chez nous. 
Le seul souci c'est que c'est faible en dénivelé. 
Au contraire, le gros avantage c'est que c'est en Bourgogne, qu'on sait que les ravitos seront à la hauteur et en plus on a de grandes chances d'y croiser Gaétan.



A noter que les 4 épreuves partent en même temps à 15 heures. On peut donc estimer que les arrivées se feront, sauf pour le 35 km, toutes de nuit.
110 km et 2100 m+
85 km et 1700 m+
63 km et 1300 m+
35 km et 700 m+


mercredi 24 octobre 2012

Trails des Raids Dingues, le compte-rendu de Nicolas

Un grand merci aux organisateurs pour leur premier TRAIL nocturne…




« Quel TRAIL de dingues!! » À la fête, s’invite la pluie qui donne un terrain très impraticable par endroit et très glissant, donc très  boueux ! TouT commence par le retrait des dossards dans un bar du centre ville de Saint-André de l’Eure, je récupère mon sac  et de jolis cadeaux y sont ! (manchette, lampe, bon de réduction 15€) et là à ma grande surprise j’aperçois mon numéro de dossard ! Le numéro « 1 » ! C’est une blague !!
Nous retournons au stade afin de ce changer, il pleut, il pleut bergère…. Changés, certains coureurs me disent 
« ah ! Bah! On sait qui c’est le premier maintenant » et je rigole et  leur dis : « ce n’est pas ce que vous croyez ! »
Effectivement, j’avais décidé, parié même, de faire ce TRAIL  avec Anne. Connaissant son rythme, il me faut garder des forces pour les Hospitaliers qui ont lieu dans deux semaines ! Puis avec les courses et performances réalisées ces dernières semaines, il me  faut être raisonnable.


Départ lancé, je commence à me poser des questions : « quelle connerie d’avoir parié !» oui, partir en queue de peloton comme ça, je ne l’ai jamais fait !! C’est une première ! Surtout avec un dossard numéro 1 ! Puis de voir le serre file derrière moi, Bou…..Du coup, après quelques kilomètres, j’arrive à m’adapter à ce rythme de « tortue » (désolé Anne). Je me retrouve donc en  dernière position, avec qui, deux filles !! Comme par hasard, deux Anne, le même rythme, le même camelbag ……MDR !!


Bref, je cours et je commence à voir un coureur, « sûrement perdu celui-la! » Oui, il ne savait pas s’il fallait prendre à droite ou à gauche, nous aussi d’ailleurs ! Heureusement que les vélos étaient derrière ! Je cours toujours, les Anne toujours là ! on grille un autre coureur, puis un autre et encore un autre ! Chouette on ne sera pas les derniers !! C’était ma hantise !! on s'approche des premières difficultés, aucun problème, ça roule même très bien ! on croise un camping car et les commissaires de course nous disent : « allumez vos lampes, c’est mieux pour vous ! » sans broncher, nous allumons nos lampes ! 


Toujours dans les difficultés, la deuxième Anne décroche ! Notre, Anne assure, je la pousse un peu dans les montées et elle continue à son rythme (8.2 minute au mille). Nous arrivons dans une descente raide, mon téléphone sonne, je prends l’appel et au bout Sébastien l’organisateur me dit : « vous êtes où et à quel niveau ? » je lui explique et me dit « c’est bien ! Vous n’êtes pas perdus !! » Ah, Bon ! Effectivement, quarante coureurs ont loupé un balisage !!  Heureux comme tout, nous  sommes placés dans les 15 premiers après 28 kms !! Nous pensons les revoir nous dépasser, mais rien, pas un chat ! Toujours dans la course, nous récupérons un coureur en haut d’une côte !! « Bonsoir, ça va bien ! » je lui demande! Eh qui c'était ? Notre Maratouriste Franco ! on échange quelques mots, on partage des tucs, des barres de céréales… (Petite pensée au commentaire de JP) 


on effectue quelques kilomètres, Anne tient bon! Épatante! Je lui propose de s’arrêter un peu, elle ne préfère pas ! Elle ne lâche rien et nous sommes dans le regret de laisser notre ami Franco! on grille encore un coureur et ensuite plus rien jusqu'à l’arrivée ! Nous pensions vraiment revoir les 40 coureurs !! Restent quelques petits kilomètres (4km), Sébastien me rappelle pour savoir où nous sommes et combien de kilomètres nous restaient-ils à faire! Là, je lui informe de notre position et il m’explique que les 40 coureurs ont seulement effectué 25 km (Les petits joueurs !!!) et qu’ils attendaient l’arrivée de la première féminine !! Génial !! Nous voilà dans Saint André ! Je décide de courir main dans la main jusqu’au gymnase, sous des trombes d’eau, afin d’accompagner la première féminine !! 


Un accueil vraiment spectaculaire !Voilà, un trail de 38 kms terminé en 4h58, classés 12ème et 13ème !! Vraiment exceptionnel !!! Une très bonne stratégie ! Ce qui compte c’est le résultat (n’est-ce pas Didier )!! Donc très heureux d’avoir pu accompagner Anne jusqu’au bout! Surtout dans de telles conditions ! Encore toutes mes félicitations à toi ! Pour moi c’est une première expérience à cette allure que je ne regrette pas du tout!! Vraiment à refaire ! un parcours bien trempé, de belles côtes et bien balisé (surtout quand on a la Petzl). Je remercie les organisateurs des Raids  Dingues, c’est sûr qu’il y a des petits détails à revoir mais ce n’est pas si mal vu les conditions !
À bientôt 
Nicolas.

mardi 23 octobre 2012

Trail des Raids Dingues, le compte-rendu de Anne, première féminine du long trail de 38 km !

Trail des Raids Dingues!

Heureuse Anne sur le podium, elle vole...
Et dire que je rigolais derrière mon PC en lisant le compte-rendu de Jean-Pierre la semaine dernière lorsqu’il parlait de terrain glissant et de pluie à Blois, … alors que nous avions eu un temps clément à Evreux!
Et bien ça m’apprendra !
Une semaine de pluie, une arrivée à Saint-André de l’Eure sous la pluie, une barrière horaire assez ambitieuse, je pense que le trail des raids dingues porte bien son nom et que l’on va en déguster de la boue. L’organisateur des RD et Nico se sont parlés au téléphone dans la semaine, le message était que l’on allait « en chier » et il se demandait quel était mon niveau car il y avait une barrière horaire à 22H…
Bon très bien…….. Je n’ai pas de pression du tout !!!
Lorsque Nico m’avait demandée ce que je voulais pour mon anniversaire je lui avais répondu une course ensemble, il prend alors le pari en me laissant le choix de la course et bien, je crois qu’en choisissant ce trail j’ai été très maligne !!
Nico, qui avait alors le dossard numéro 1, prévenait l’organisateur qu’il allait courir avec moi et que nous serions dans les derniers mais que nous allions finir !!
Le départ est donné dans une bonne ambiance, tout le monde semble prêt pour faire les 38 kms… les frontales sont sur tous les fronts…
Nous sommes effectivement derniers … pour le moment… les jambes sont bien, le moral est bon, le parcours est entraînant et bien sympathique, il n’y a plus qu’à !
Nous courons avec une autre femme qui s’appelle Anne, et pour la petite histoire, nous avons toutes les deux le même camelbag, elle habite à côté de chez moi, est née le même jour que papa et son nom de famille commence par « FAU » aussi ! Nico était donc bien entouré et sa formation de « voiture balai » allait être optimale ! 

Anne et son célèbre sourire qui ne l'a pas quitté pendant les 4h58' de course !

Mais nous ne sommes pas très longtemps derniers, nous avons un bon rythme et reprenons 1 puis 2 autres coureurs. Nous marchons dans les côtes et reprenons notre rythme très vite à chaque fois, le terrain est bien gras, la pluie reprend, mais nous faisons notre petit bonhomme de chemin ! Nico parle de tout, on rigole bien, il se balade !! Il n’en revient pas de ma régularité, je suis à mon rythme, les jambes sont programmées, pas besoin de marcher, tout se passe bien !

La nuit tombe, et même s’il fait encore un peu jour, les bénévoles nous conseillent d’allumer nos frontales pour mieux visualiser les balises que l’on cherche quand même par moment !

Anne Fau..., Anne Fau... et Nico vrai !

Et là, en effet, frontales allumées, nous repérons beaucoup mieux les balises et nous sommes prêts pour la nuit. Les chemins sont bien gras, voir complètement boueux, nous n’évitons plus les flaques et nous sommes contents de trouver des cordes pour nous aider dans les côtes !
Nous arrivons à un carrefour et un bénévole nous dit en me voyant « tiens la 1ère féminine » ! Nous lui répondons en cœur qu’il y a une autre féminine (la 3ième femme inscrite – membre du club d’Evreux) devant nous, mais le bénévole affirme que non !
Bon, nous ne comprenons pas, on se dit qu’il ne l’a pas vu tellement elle est fine et on n’y pense plus!
Nous commençons à décrocher Anne et les 3 autres coureurs, nous savons déjà que si nous continuons comme ça nous ne serons pas derniers, ce qui nous donne déjà un premier coup de fouet.
Nico rigole déjà en pensant à ces futures discussions avec les Maratouristes et organisateurs du Trail. Je lui dis de ne pas parler trop vite, on ne sait jamais ce qui peut nous arriver ! Mais on continue sur un bon rythme!
Et alors là, un second bénévole va sérieusement nous donner un bon coup de fouet, il nous apprend que pour le moment nous sommes classés 13 et 14ième et que 40 coureurs se sont perdus… Alors là on est sur le cul !!!
Nous pensons donc tout de suite qu’ils sont tous derrière nous et qu’ils vont finir par nous rattraper!!!
Le premier bénévole avait donc raison je suis la 1ère féminine !!! Nico saute et accélère, il me booste, nous continuons sur un très bon rythme, dorénavant il me pousse et me motive dans toutes les côtes, je le cite : « pense à la CCC, une côte de faite, c’est une côte de prise pour la CCC » !
Nous nous posons pleins de questions car nous ne voyons toujours pas les coureurs perdus nous doubler, nous ne savons pas si nous pouvons garder ce classement, qui s’est perdu, etc...
Mais toujours sur le même rythme nous enchaînons les côtes, la boue et les descentes qui donnent le vertige…
Vers le km 24 (je crois) nous doublons un coureur, auquel nous disons « bonsoir » et nous continuons! Mais ce coureur nous reconnaît c’est Franco !!! Franco est content de nous voir car il n’est pas à l’aise de nuit, il s’accroche à nous, nous nous ravitaillons ensemble mais il finit par nous laisser filer.

Anne et son "guide" Nico, en route vers un exploit aussi inattendu  que sympathique
Je n’ai plus vraiment de repères en tête en termes de km et de temps mais j’étais très bien sur les 28 premiers kms et dans ma tête je me dis même que nous pouvons être dans les temps au niveau de la barrière horaire… Il reste 10 km et nous avons 1H10 pour finir si nous voulons finir avant 22 heures. Je suis plutôt confiante car je me dis que les côtes vont finir par s’arrêter et que sur le plat nous allons pouvoir garder un bon rythme pour finir…
Mais non seulement les côtes continuent, mais la boue demande de plus en plus d’effort et la pluie est de plus en plus forte ! L’idée de l’arrivée avant 22h s’éloigne…
Entre temps, nous apprenons que les 40 coureurs ne nous doubleront jamais car ils n’ont fait que 25 km et sont déjà tous rentrés ! On a du mal à y croire sur le coup, et cela signifie que nous sommes donc très peu à faire les 38 km … A ce moment là, nous ne savons pas si Didier et Mickey font partie des 40 ou non…

Le sourire d'Anne est contagieux, même Nico l'a attrapé !

On continue, mais les derniers km sont longs, et après cette course riche en émotion et dure physiquement, je commence à ralentir. Nous arrivons enfin dans le centre ville et là nous loupons une balise, nous sommes un peu perdus, Nico appelle l’organisateur car ils nous attendent pour les récompenses et il nous guide pour nous remettre sur la bonne route, nous avons bien perdu 10 minutes ! (au moins !! ;))
Main dans la main nous arrivons au gymnase et là une nouvelle et très belle arrivée m’est offerte! Haie d’honneur, fumigène, photos, applaudissements et bouquet de fleurs … Nous avons un grand sourire, ce n’est que du bonheur, on oublie vite la boue et la pluie !
On nous pensait derniers et finalement 12 et 13ième, 1ère féminine sur un trail assez dur, quel rebondissement !!!!! Nous retrouvons Mickey qui nous raconte que finalement lui et Didier font partie des 40 perdus, Franco a rendu son dossard car hors délai mais il finit le parcours en courant. Bravo Franco !!!

Un groupe de Maratouristes qui reviendra avec une victoire ... chez les féminines. Bravo à tous !
D’autres coureurs arrivent après nous, d’autres sont encore perdus… Le temps de prendre une douche et le moment des récompenses arrive, car il faut le dire j’ai vraiment été gâtée !!! Toute seule sur le podium, je reçois un super camelbag, un tee-shirt, une coupe, un bouquet, une couverture de survie, sans compter les cadeaux du départ : manchons, frontale et bon de réduction ! Je repars bien chargée et surtout super contente de ma course et de ce nouvel et bel exploit !!
Mille MERCI Nico pour m’avoir accompagnée, poussée et boostée, sans toi l’exploit n’aurait pas été aussi beau et j’aurais beaucoup plus souffert dans les côtes !!
Merci aux organisateurs des raids Dingues pour ce trail, pour ma part j’en garde un très très bon souvenir !!
Merci aux Parents et aux Maratouristes pour vos encouragements et félicitations!
Mes enseignements : toujours écouter Papa qui, au téléphone juste avant la course, me répétait de bien faire attention aux balises « de nuit, on se perd très vite », ne jamais s’avouer dernier : tous les rebondissements sont possibles ;), et allumer sa frontale dès le début pour les trails de nuit !!!
Objectifs avant les Hospitaliers : les côtes, des sorties de prévues dans la semaine et surtout une belle sortie dans les côtes de Chaville/Vélizy dimanche avec les bâtons pour bien se préparer aux Hospitaliers !
Bisous à tous
A bientôt 
 Anne

Et elle est où ? Et elle où ? Et elle est où la première femme ?
C'est une Dame, notre petite Anne, c'est une vraie Maratouriste ...

Trail des Raids Dingues, le compte-rendu de Franco

Bonsoir, 
Quelques impressions sur le trail de samedi.
Arrivés à Saint André Mickey Nico et moi même retrouvons Anne qui s'était garée sur un autre parking que le nôtre. Nous allons ensemble retirer les dossards en centre ville, tout va bien la pluie qui tombait à notre arrivée s'est arrêtée.
Nous finissons donc de nous préparer et retrouvons Didier, Denis et Isabelle près de la ligne de départ, J'écoute Denis, qui a eu raison de nous déconseiller de partir trop couvert, j'enlève donc ma veste.


Après un court passage par le centre ville pour un clin d'oeil aux commerçants partenaires de l'épreuve le vrai départ est donné. Mickey est déja bien devant, et tout près derrière moi Didier avec lequel je fais un peu de conversation mycologique, Anne et Nico un peu plus loin, les premiers hectomètres sont relativement plats puis une première montée, Didier juste derrière moi m'appelle clic clac une photo puis arrive une longue ligne droite et... plus rien, plus personne, ni devant ni derrière, je ne comprends pas, à part les bénévoles pas âme qui vive.
J'arrive au permier pointage en 2H10, et là les deux personnes présentes me posent un tas de questions relatives à la qualité du balisage et m'informent que 40 coureurs ont fait une erreur d'aiguillage, pour ma part ayant allumé ma lampe très tôt je n'ai pas eu ce problème. Je continue donc ma course, tout va bien jusqu'à la 4ème heure, malgré quelques belles gamelles dans la boue, à ce moment je n'ai encore vu personne. Puis le coup de fatigue, dans une montée j'entends enfin du bruit derrière moi, après avoir salué ces deux personnes je reconnais Anne et Nico qui m'ont rattrapé, je suis super content de les voir d'autant plus qu'il vont largement me ravitailler, barre de céréales, tucs de la part de Nico, fromage et même un doliprane de la part d'Anne car j'avais un mal de tête terrible, je les remercie pour leur aide et les laisse filer car impossible pour moi de les suivre à ce moment. 


Je me retrouve donc encore seul mais je recommence à courir, la pluie refait son apparition, violente drue et froide accompagnée d'un vent de face, je suis obligé de remettre ma veste. Et c'est reparti pour les gamelles à répétition, je dois avoir 1 kg de boue sous chaque chaussure, j'arrive enfin à un passage ou deux bénévoles m'informent qu'il me reste 7 km, et là en entrant dans un sous bois je me trompe et tourne en rond pendant au moins 20mn.
Je décide de rebrousser chemin et tombe sur un coureur perdu aussi et déprimé, nous finissons par retrouver les balises et faisons un bout de course ensemble, puis surprise au bout d'un chemin des bénévoles nous demandent de monter dans leur voiture car nous sommes hors délais, je me fâche un peu car à ce moment il reste 4 km, j'insiste vraiment, puis un autre coureur arrive qui ne veut pas plus monter en voiture, nous sommes donc 2 à contester, le bénévole appelle le responsable qui dit, "ok" pour continuer mais sans nos dossards. Nous sommes donc contraints et forcés de rendre nos dossards un peu dégoûtés quand même, nous repartons à 2 après 15 bonnes minutes de palabres car le 3ème décide de prendre la voiture. 
La course se termine, non sans quelques erreurs dans Saint André car plus aucun balisage pour rejoindre le gymnase.
Course terminée en 5h38, non classé et pire!! considéré comme abandon. Bon c'est le règlement, je l'accepte.
En arrivant au gymnase je retrouve Mickey frais et dispo douché depuis bien longtemps.. ainsi que Anne pétillante et en forme et Nico, qui lui, n'a même pas senti ce trail. Pour moi le plus dur était l'obscurité j'avais très peur de me blesser, j'aurais certainement fait mieux de jour.
Bonne semaine à tous.
Franco.


Trails des Raids Dingues, les superbes photos des Maratouristes sur NORMANDIECOURSEAPIED

Et une victoire pour Anne, une !

Mickey toujours aussi à l'aise dans les bosses

Mickey confiant avant les Hospitaliers

Franco à droite sur la photo, en bleu cette fois (Désolé, j'ai encore oublié de te faire parvenir le maillot Maratouriste). 

Confiance avant les Hospitaliers

Didier, régulier et infatigable

Anne ratrappe Nicolas dans une bosse...

Notre ami Jean

Denis entame sa remontée. Belle course, la forme revient ...

On voit un Denis plus affûté qu'en août...

Isabelle sur un parcours bien gras...

Tee-shirt et buff Maratouriste, la panoplie complète

Denis franchit la ligne d'arrivée dans la salle

C'est l'arrivée également pour Isabelle

Merci à Fabrice Humbert de NORMANDIECOURSEAPIED pour ces magnifiques photos.

lundi 22 octobre 2012

Trail de Lavault-Sainte-Anne 2013, ce sera le 24 février


Le trail de Lavault-Sainte-Anne ou Lavault-Saint-Jacques pour certains Maratouristes, aura lieu dimanche 24 février.
On rappellera qu'il se déroule dans les alentours de Montluçon, qu'il comporte 25 km et plus de 1000 m+.
Didier et Florence l'avait couru en 2012.
On peut noter que l'hébergement, comme en 2012, sera offert aux 20 premiers inscrits venant de plus de 150 km ce qui est le cas des Drouais ou des Muzyciens.


http://www.lavault-ste-anne.fr/sport/le-trail-de-lavault-sainte-anne.html

dimanche 21 octobre 2012

Trail des Raids Dingues: victoire de Anne sur le 38 km et podium pour Isabelle sur le 11 km !

Bravo Anne !
Notre jeune coureuse Maratouriste a brillamment gagné le trail de 38 km.
78 coureurs étaient au départ du 38 km en semi-nocturne des raids Dingues mais seulement 20 dont deux femmes ont pointé à l'arrivée.
Pire qu'à la TDS. Mais là, pas de tempête de neige, ni de pluie violente tout simplement quarante coureurs, dont Mickey et Didier, qui ne voient pas dans une ligne droite un balisage qui indiquait qu'il fallait tourner, se trompent de parcours et finissent après seulement 22 à 25 km de course !
Sur les 5 Maratouristes en course, Mickey et Didier se sont donc trompés et seulement Franco, Anne et Nicolas ont pris le bon chemin. Franco est contraint à l'abandon contre son gré par les organisateurs car après une erreur de parcours, ils le considérent hors délai. Ne voulant pas abandonner, il finit la course sans dossard en 5h38'.
Au final seuls Anne et Nicolas sont classés en 4h58'54''.
Bravo à eux et surtout bravo à Anne qui est la 1ère féminine !
Sur cette course, Sophie était inscrite mais elle a dû déclarer forfait au dernier moment.

Et voilà Nicolas et Anne partis pour 4h58' de couse et Anne en route vers un joli succès !

Parallèlement au 38 km, un trail de 11 km était organisé.
Denis poursuit son retour en forme et il finit en 58'27'', 38ème sur 125 classés, juste devant la 1ère féminine.
Sur ce 11 km, Isabelle est 80ème au scratch, 8ème féminine sur 28 et 2ème V2F sur 7. Voilà donc un autre joli podium pour les Maratouristes. Isabelle met 1h12'37''.