jeudi 31 mai 2012

Ventoux: un deuxième finisher Maratouriste !


Certains montent le Ventoux. Un autre l'a descendu avec succès et dans les barrières horaires. Il a été finisher !

mercredi 30 mai 2012

Trail de Guerlédan: échec pour le défi de Stéphane

Ce mois d emai 2012 aura vraiment été mauvais pour nos ultra-trailers. Seul Didier est passé entre les gouttes, a évité la chaleur pour être finisher au Ventoux !
Voici le message reçu de Stéphane après Guerlédan où il était engagé sur le 23 km le samedi soir et le 58 km le dimanche matin.



"Même punition que pour le Raid 73!

J'ai donc fait la course du samedi soir: 23 km en 3h; il faisait très chaud et le parcours s'était considérablement durci par rapport à 2006 et 2009; beaucoup de sentiers techniques, comme les 25 bosses de Fontainebleau; j'ai donc géré pour repartir le lendemain; mais à cause de la chaleur, je n'ai pas pu m'alimenter normalement le soir et le p'tit déj du lendemain ne passait pas non plus.
Je me suis placé à 8h30 vers la fin de peloton; mais dès le début, je n'avais plus les jambes et il y avait beaucoup de bouchons dans les passages techniques; j'ai laissé qq minutes précieuses; puis, au fur et à mesure, la moyenne horaire s'est mise à baisser; tout le monde marchait avant le 20°km, même sur le plat; je me suis remotivé pour continuer; mais une nouvelle section dans les bois, ouverte à la débroussailleuse exprès pour la course a eu raison de mes forces; 
au 33°km, j'ai vu mes filles et Nadège au camping où on a séjourné; je n'avais plus du tout de force, épuisé par les km et la chaleur; j'ai préféré arrêter plutôt que de m'épuiser pour sans doute ne pas passer la barrière horaire.
Résultats: 23km en 3 h assez cool et 33 km en 5h complètement HS.
Pas trop déçu car on a passé un très bon week-end ensoleillé à la plage...
Place au dénivelé et au Grand duc de Chartreuse.
Je ne vous envoie pas la photo prise 2 minutes avant l'abandon > c'est pas beau à voir!"
Biz
Steph 

mardi 29 mai 2012

Grand Raid Dentelles-Ventoux: un superbe récit-photos d'un Kikourou

http://www.kikourou.net/recits/recit-13174-grand_raid_dentelles_du_ventoux_-_100_km-2012-par-domi81.html

Trophée de course d'orientation de Saint-Quentin-en-Yvelines: 1ère étape ce mercredi 30 mai


En 2011, plusieurs Maratouristes, Didier, Danye, Jacques, Philippe, ... , avaient pris part au challenge de course d'orientation de Saint-Quentin-en-Yvelines en participant à une ou plusieurs étapes.
En 2012 le challenge débute ce mercredi 30 mai sur la base de loisirs de Saint-Quentin. On peut participer à une ou plusieurs étapes qui se déroulent toutes un mercredi à partir de 18 heures.
Le principe est simple. On vient au rendez-vous pour prendre son départ de 18 à 20 heures. On choisit son circuit en fonction de son niveau en orientation. Mercredi les circuits vont de 2 km à 7,7 km. La difficulté croît proportionnellement à la distance.
Ce mercredi, Danye, Didier et Philippe ne seront pas présents pour l'ouverture. Qui représentera les Maratouristes ?
L'étape 2 aura lieu à Chevreuse, la 3 à Marly-le-Roi, la 4 à Sainte-Apolline et la 5 à Senlisse.

http://tropheesqy.free.fr/

lundi 28 mai 2012

Stéphane à Guerlédan sur une seule course ?

Dans les résultats du trail de Guerlédan, Stéphane ne figure que dans le classement du 23 km du samedi soir. Il est 411ème sur 609 classés en 2h58'53.
Mais sur le 58 km du dimanche matin, il n'est pas dans les résultats. Un oubli ?

samedi 26 mai 2012

Grand Raid 73: des murs trop raides et infranchissables

Apprentissage difficile pour Sophie et Nicolas lors de cette édition 2012 du Grand Raid 73.
Sur un parcours durci, avec de multiples murs bien raides et des sentiers "dré dans'l pentu", ils ont bien souffert.
Dès le départ les trois Maratouristes sont partis ensemble. Philippe avait décidé de rester toute la course avec Sophie pour lui permettre d'être "finisher" sur un ultra-trail montagnard avant la TDS d'août.
Au bout d'une dizaine de kilomètres, deux heures d'effort, Nicolas se sentant bien, s'est échappé. Il le regrettera dans la montée du Pic de la Sauge, 600 m de dénivelé droit dans la pente.
De leurs côtés, Sophie et Philippe ont été très réguliers, Philippe donnant le rythme, et ils ont repris Nicolas bien fatigué, au 40ème.
Lors de la dernière montée et de l'ultime descente avant le ravito du 42ème, Sophie a eu un peu de mal et ne s'est pas sentie capable d'enchaîner sur les 8 heures d'effort restantes. Même constat pour Nicolas qui renonce au ravito des Aillons (42ème km).
Arrivé avec Sophie 15 minutes avant la barrière horaire, Philippe a rechargé son camel-bag, a bien mangé et il est reparti pour boucler son 4ème GR73. Mais parti juste 5 minutes avant la barrière horaire, il a été arrêté dans la montée du Colombier. Pas de regret pour lui qui visait un nouvel Opinel de finisher, avant tout en compagnie de Sophie.
Bilan: comme en 2011, aucun Maratouriste finisher. Le GR73 devient-il trop dur pour nous qui n'avons pas la posibilité de préparer de telles pentes dans notre région ?

A la décharge des 3 Maratouristes présents en 2012, ils sont arrivés en Savoie samedi matin à 2 heures, se sont couchés peu après avant de se lever à 3h15 pour un départ à 5 heures

Grand Raid 73, des images, des souvenirs

2009, quatre au départ, Philippe, Denis, Didier, Henri et un seul finisher, Philippe.

2011, deux au départ, Henri et Philippe et personne à l'arrivée

2008, un au départ et un finisher Henri.

5 au départ en 2007 et quatre finishers, Denis, Christian, Henri et Philippe

Trois au départ en 2010, Henri, Denis et Philippe et  deux finishers Henri et Philippe

video
Arrivée en haut de la Galopaz en 2010

video
Images depuis le Mont Charvet avant le dernier ravito de Montlambert en 2010

video
2010, au ravito de Montlambert

video
A l'arrivée en 2010

vendredi 25 mai 2012

Grand Raid 73: beau et chaud et même chaud et beau !


La météo que l'on va connaître sur le Grand Raid 73 n'aurait pas satisfait Didier peu amateur de la grande chaleur.
Nicolas, Philippe et Sophie devront faire avec pour devenir finisher de cette édition 2012 !
Départ de la course samedi à 5 h.

Pour Guerlédan, Stéphane aura mois chaud et quelques gouttes.

Grand Raid Dentelles-Ventoux: le compte-rendu de Henri


GRAND RAID DENTELLES-VENTOUX 2012
 
Nous nous retrouvons Marie-Hélène, Dominique, Florence, Didier, Martine et Moi pour un séjour en chambre d’hôtes dans le joli mas de l’Evajade à Beaumes de Venise restauré par un viticulteur et sa femme
 
Samedi 4 h 30, Gigondas, le départ de ce trail de 100 kms est donné. Il pleut mais ce ne sera que de courte durée. La course est organisée par le Rotary d’ Orange au profit d’une maladie rare. 15 médecins et 26 kinés assurent le suivi des 130 coureurs.
Henri et Didier au départ
Sur le papier le balisage à l’air bien étudié : 3 balises rapprochées à gauche dans le sens de marche annoncent 1 virage à droite matérialisé par 2 balises. En ligne droite les balises seront espacées de 30m.
Cela c’était sur le papier car en fait au premier village c’est déjà le jardinage, ils n’ont pas attendu que tous les coureurs passent pour débaliser. Un des 3 dirigeants remet à la hâte des balises pour nous sortir de là.
Je suis parti doucement et Didier encore plus.
Nous passons les dentelles de Montmirail
Km 18 1er ravito au lac du Paty
Km 30 2ème ravito à Curnier, Didier me rejoint au profit d’une longue descente.
Nous attaquons ensemble le 1600 D+ pour arriver au sommet du Ventoux, Didier est plus tonique et s’échappe facilement
Je finis mieux la montée que je ne l’ai commencée et c’est avec 15 mn d’avance que Didier bascule pour la descente de 14 kms vers Brantes.
Le sommet n’est que rafales de vent, les cyclistes, les motards, les touristes se protègent comme ils peuvent.
Je décide de faire la descente en marche rapide au lieu de courir car à Brantes nous ne serons qu’à mi parcours et je pense qu’il est plus sage de garder des cuisses
Didier va courir toute la descente et creuser un bel écart.
Arrive Brantes après quelques soucis d’orientation les balises ayant disparu.
Henri dans la montée au Ventoux
Au km 60, nous traversons le Toulourenc, je vois une balise sur la route, quant aux autres elles ont soit disparu soit masquées par des voitures ….Il est 17 h 30 et je pars sur la route en direction du village car la route est unique
J’avance et ne vois toujours par de balises, mais vu les problèmes précédents je pense être sur la bonne trace car j’imagine que le ravito est au village.
Un 4x4 s’arrête et on me dit que je me suis trompé comme d’autres coureurs dont sa femme. Il me redescend au point critique mais il est déjà 18 h 08 et il me faut de l’aide pour trouver le bon chemin car il n’y a plus de balises
Peu avant le PC de Veaux je croise un des dirigeants de la course qui dit comprendre ma frustration, que j’ai raison de contester, je lui dis qu’ils devraient faire des efforts au niveau du balisage. Il reconnaît  manquer de bénévoles et avoir été obligé de baliser lui-même .
Arrivé au PC, il n’y a plus personne. Un autre coureur cherche sa voie et Martine nous emmène tous les 2 au PC suivant à Malaucène au Groseau au Km 80. Didier arrive au pointage, Martine me motive pour repartir avec lui pour les 20 derniers kms.
Là encore nous voyons des coureurs revenir sur leurs pas car les balises sont trop espacées.
Arrivée à Gigondas vers 1 h du matin.

Trail magnifique, difficile, caillouteux,  avec des bénévoles très sympathiques et disponibles mais qui mérite un vrai balisage, on ne peut pas être dans le doute permanent sur un si long parcours.
Bravo à Didier, bien préparé et à nos fidèles accompagnatrices.

 Henri

jeudi 24 mai 2012

Grand Raid 73: Roche du Guet, Galopaz, Colombier, les images de Philippe en 2010

Samedi, Sophie, Nicolas et Philippe prendront à 5 heures du matin le départ du Grand Raid 73. 
73 km, 5200 m+ et quelques montées sympas les attendent. Voici quelques images tournées par Philippe et quelques-unes par Denis (involontairement...) à une époque où il ne savait pas encore les mettre sur le blog. (Ignorance réparée ce jour grâce à Carole la cousine de Didier!)

video
Arrivée en haut de la Roche du Guet, km8

video

En montant au Colombier...

video
Le Colombier, ça monte, ça monte

video
La montée au Colombier, pas si facile que ça !

video
En descendant du Colombier, vue sur sa face nord enneigée

video
Sur la fin de la boucle du Colombier

Grand Raid Dentelles-Ventoux: compte-rendu et photos de Didier


GRAND RAID DENTELLES VENTOUX

Nuit noire. Le faisceau de la frontale éclaire le monotrace. Image déjà vue, sensation connue, la nuit tous les monotraces se ressemblent. Dans 3h au plus tard, je serai douché, allongé, endormi. Plus j'y pense et plus je le déteste ce monotrace interminable. Henri en serre file indien, nous marchons silencieux. Dans ma tête je me repasse le parcours depuis le dernier PC, 12km ils ont dit avant le prochain ravito, je n'ai besoin de rien mais je suis impatient d’y arriver, c'est le dernier avant l'arrivée. C’est toujours comme ça sur les ultras, à la fin on avance étape par étape. On se remotive par tranche, les accus ne tenant plus la charge. 12km, on ne devrait pas tarder, il y a eu ce chemin puis cette longue portion de route descendante ou on a couru, puis une route forestière, l’arrivée au col de la chaîne ou nos pom-pom girls nous attendaient, puis ce fameux monotrace qui s’étire à l’infini. Ça y est ! On rejoint un grand chemin qui descend, c’est sûr le ravito est là juste en bas… Un peu plus loin croisement, j’en crois pas ma frontale, le parcours remonte à droite dans la montagne. Je serre les poings sur les bâtons, ravale en silence ma déception, t’en as voulu, t’en as. Henri, j’en suis sûr, n’en pense pas moins.

Bientôt 20 h de course, elle n'est pas terminée que nombre d'images ont déjà rejoint le rayon des souvenirs. La pluie sur la ligne de départ, dernière averse de la journée Ouf! La solitude du coureur de grand fond dès les premiers km, allez-y les gars on se reverra, moi je fais dans la dentelle (comprend qui peut)

Un aller-retour inutile dans les vignes, doute sur le balisage qui me rapproche des serre-files. Les retrouvailles avec Henri peu avant le 30e km. L’ascension du géant de Provence qui passe comme une lettre à la poste (Mais oui Philippe j’ai aimé!) L'arrivée en haut du Ventoux ouvert à tous vents avec nos supporters agitant leur bras au pied du phare.

Le sommet assailli de cyclistes frigorifiés, indifférents au passage des fantassins numérotés, tous ayant sué sang et eau pour arriver là et pouvoir dire je l'ai fait mais aussitôt balayés d'un souffle puissant comme des parasites indésirables. La descente, interminable elle aussi, avec ses lacets de pierraille puis de forêt. La traversée des gorges de Toulourenc, paradis des grimpeurs accrochés au rocher comme des tiques, y en a vraiment pour tous les goûts. Les re-retrouvailles au 80e  km avec Henri, frustré de s’être arrêté trop brutalement.
Le retour de la nuit, pas moyen de voir les dentelles de Montmirail, pas encore levées ce matin et déjà couchées ce soir! L’arrivée dans Gigondas en liesse à 1h du mat (je rigole).

Je finis en 20h27 avec une grosse ampoule sous le pied, un talon grognon qui a attendu le lendemain pour me dire sa façon de penser, mais une grosse satisfaction générale sur ma course, départ prudent et serein, bonnes sensations en côte (je me suis trouvé étonnement frais en haut du Ventoux, merci le toboggan) et une place de 59è sur 120 inscrits et 77 arrivants. Bref, une bonne répétition avant les Pyrénées ou il faudra planifier un entretien préventif des pieds pendant la course pour pouvoir rajouter 140km sans être obligé de finir sur les mains…  








Did

mercredi 23 mai 2012

Joli 10 bornes de Gaétan au pays des cochons !

Belle perf de Gaétan ce dimanche à Marsannay-le-Bois. Sur 10,2 km, il met 49' malgré 60% de chemins gras, 40% de routes goudronnées en montagnes russes et 200 m+ de dénivelé.
Bine parti, il passe en 28' au 6ème kilo mais ne peut garder le rythme et finit en 49'08''.


Son collègue de travail Nicolas Mary avait fait 1h15' au semi des coop à Malestroit. Il se classe 2ème à Marsannay en 36'. Belle perf !


1/ Stéphane Charnet (Villeneuve d'Ascq) 35'21''; 2. Nicolas Mary 36'10'' ... 99/ Gaétan 49'08'' sur 271 classés, le dernier en 1h14'51''.

lundi 21 mai 2012

Raid Dentelles-Ventoux: Didier finisher

Didier nous a envoyé ce message et des photos de la course.
Didier et Henri au départ avec leur groupe de supporters, Marie-Hélène, Dominique, Martine et Florence.
Voici nos résultats au raid dentelles ventoux :
Didier : rescapé (finisher en provençal) en un peu plus de 20h
Henri : stoppé à la barrière du 68km suite à une erreur de parcours qui lui fait perdre 38'
Plus de détails dans une prochaine édition...

Henri en course samedi 19
Didier approche du sommet du Ventoux

dimanche 20 mai 2012

France de semi des Coops: l'article de Gaétan





Petit article sur notre déplacement à Malestroit pour les France des Coops.
La photo n'est pas une photo-montage ; ni pour ma foulée aérienne ; ni pour le petit gras de la cuisse ;-)
Bises à tous.
Gaëtan.

samedi 19 mai 2012

Tour du Canigou (86 km) pour Joëlle fin juin




Après la course du Viaduc, voilà la prochaine course de Joëlle en prépa UTMB.
Le Canigou, cela fait envie quad on habite Barcelone...





Denis: de longues semaines de patience ...

Après une dizaine de jours avec la cheville dans une attelle, Denis est ressorti d'une visite chez le médecin ... plâtré pour 3 semaines. 
Sa participation au cross du Mont Blanc devient de plus en plus hypothétique. Peut-être devra-t-il se contenter d'échanger son dossard contre un ticket de téléphérique pour être sur la photo-anniversaire à l'arrivée !
En cette période où nous débutons notre belle série d'ultra-trails, l'inactivité est encore plus dure pour Denis. 
Tous les Maratouristes pensent  bien à lui. On l'embrasse très fort et on lui dit "à très bientôt" sur les sentiers. 

vendredi 18 mai 2012

Grand Raid Dentelles-Ventoux: météo mitigée pour Henri et Didier


Si le début de course (départ samedi à 4h390) devrait se faire sans pluie, la fin de course (avant dimanche 4h30) sera peut-être mouillée.
Le samedi après-midi, il devrait faire chaud pour monter le Ventoux. Didier ne va pas aimer.

jeudi 17 mai 2012

Course du Viaduc, un message de Joëlle


Photo du Viaduc de Millau prise le lendemain des Templiers 2009.

"Cette course ne se court que tous les 5 ans et c'était donc la 2ème édition. Que les maratouristes se préparent pour la prochaine édition! c'est une course magnifique, une des plus belles que j'aurais faites sur asphalte. J'en ai encore la chair de poule à l'idée de courir sur ce viaduc, c'est superbe! Jolie montée pour arriver au pont après 5kms de plat, le pont aller -retour, puis quelques petits raidillons mais surtout de fantastiques descentes...du pur bonheur quand on est en forme!"
Joëlle



Joëlle se classe 2398ème sur 13500 classés en 2h07'28''. Elle est 35ème V2F et 163ème féminine sur 3200. Une sacrée perf ! Bravo Joëlle.

mercredi 16 mai 2012

Stéphane au trail des Cerfs


Dimanche dernier, j'ai fait le trail des cerfs avec Thierry ( 50 km et 1200m de D+);
On a retrouvé mon kiné, Alain Burgevin ( tee shirt blanc ) et son beau frère Sébastien (avec qui j'avais déjà fait St Luperce et l'Origole); on a vu Sophie Dubois et on a retrouvé notre Véro du Raid 28.


Réveillé à 4h30 pour un départ à 7h; il faisait 5°C au coup de pistolet; on est partis doucement pour se "chauffer" et on s'est fait rejoindre par Alain et Sébastien, qui préparent tous les 2 le GRP 160 km ( une première pour eux); on a fait 20 bornes ensemble; mais Seb a ccéléré le rythme et on passait, sur le plat, à 12km/h; au bout de 2h, on était en 10 de moyenne; Thierry commençait à lâcher prise et je décidais de rester avec lui, de peur d'exploser sur la fin.


Au 30° km, les douleurs aux jambes( genoux, mollet, adducteurs, la totale!) sont apparues; au ravito du 37°, Thierry avait retrouvé des forces et j'avais peine à la suivre; mais au 43°, on était au bout du rouleau tous les 2; j'ai réussi à m'échapper 2 km; puis Thierry est revenu sur moi et on a fini ensemble, comme prévu.


C'est un très beau trail avec seulement 1km de route; que de la forêt, un soleil pas très chaud, de belles bosses sur la fin; place à la récup pour Guerlédan...
à+
Steph



mardi 15 mai 2012

GRAND RAID 73: participation record sur le 73 km !

Ce sont actuellement 241 coureurs (et coureuses) qui sont inscrits pour le 73 km du Grand raid 73.
C'est une participation record puisque les années précédentes, on n'avait jamais passé les 200 avec un nombre de partants plus proches ou inférieur à 150.
Sophie, Nicolas et Philippe ont décidé de faire course commune, au moins jusqu'au ravito des Aillons (km42). Mais avec près de 250 partants, ils ne seront jamais trop isolés.

Le col de Cochette, un des point crucial du parcours. A cet endroit, il reste 400 m de dénivelé très raide pour aller en haut du Colombier.
Un proverbe savoyard, faisant allusion au repas d'après-course, dit même :
"Si t'es bien à Cochette, 
t'auras la tartiflette !"
Vue du sommet de la Galopaz. On voit le parcours qui descend raide dans la prairie vers la ravito des Côtes Gueulet. On voit aussi, nouveauté 2012, le chemin par lequel on arrivera de la Thuile sur la Galopaz. ce chemin passe au Pic de la sauge, la pointe boisée en face après laquelle on suit la crête et on rejoint la Galopaz par les chemins de vaches à gauche.




lundi 14 mai 2012

Didier prépare activement le Grand Raid Dentelles-Ventoux

A quelques jours du Grand Raid Dentelles-Ventoux prévu samedi 19 et dimanche 20 mai prochain, Didier s'entraîne d'arrache-pied. Et il a multiplié les sorties sur le parcours de côte de Philippe. Avec Florence, qui prépare le cross du Mont Blanc, ils y sont allés trois fois en une semaine.

Didier veut pêter les chronos à vert-en-Drouais  (où les bâtons sont autorisés). En une semaine, il a enchaîné 4, 3 puis 7 tours complets ! Entre 15 et 17 minutes, ça va, il est en forme.
Florence prépare activement le cross du Mont Blanc (où les bâtons sont interdits). Flo a enchaîné 3, 3 puis 6 tours entre 16 et 18 minutes. Bien.
On rappellera que Didier sera aux côtés d'Henri au départ de cette épreuve au Ventoux.

dimanche 13 mai 2012

La Chine est notre 96ème visiteur !

Un visiteur chinois est venu ce vendredi visiter notre blog ! 
A-t-il été intéressé par les résultats des courses de Sainte-Gemme-Moronval ? Suit-il habituellement les perfs de Franco (qui courait à Ste-Gemme pour la première fois sous nos couleurs) ? A-t-il été sensible à la blessure de Denis ? Viendra-t-il au Havre pour les Dixie days ?


La République populaire de Chine (RPC) (en sinogrammes traditionnels : 中華人民共和國 ; en sinogrammes simplifiés : 中华人民共和国 ; en pinyin : Zhōnghuá Rénmín Gònghéguó) est couramment appelée Chine.


A quand le 100ème visiteur ? Les paris sont lancés.

Joëlle au départ de la course du Viaduc de MIllau ce matin


Joëlle la soeur d'Isabelle, sera ce dimanche au départ de la course du Viaduc de Millau. 24 km, un profil pas tout à fait plat, s'il fait beau, ce sera une belle épreuve.
A quelques mois de l'UTMB, Joëlle a là une belle occasion de voir sa forme.

Départ et arrivée à Millau, il faut donc monter sur le viaduc puis en redescendre...

Toutes les infos et les résultats sur http://www.vo2.fr/

samedi 12 mai 2012

Nivolet-Revard et Malpassant dans le Dauphiné Libéré

Voici les articles parus ce lundi après les courses du Nivolet-revard (51 km) et du Malpassant (26 km). 
Une page entière et quatre portraits passionnants sur une course. On sent qu'on est dans une région très sportive avec un journal, le Dauphiné Libéré, qui aime le sport et qui doit être lu par les sportifs locaux !