vendredi 27 avril 2018

JP, le retour ?

Dans un peu plus de deux semaines, samedi 12 mai exactement, JP/Fredd et Jean-Yves/Stéphane vont prendre part à la Migoual concept Race, une promenade de 130 km avec 4000 m+ qui consiste en un aller-retour entre Millau et le sommet du Mont Aigoual.
La blessure de JP a retardé sa préparation. Mais pour accélérer sa remise en forme, il était dimanche à Aunay-sous-Crécy pour la c.o. de l'Espad. JP ne doit pas encore être au summum de sa forme car il ne finit que 6ème sur 7 classés.
Pendant ce temps-là, Stéphane a fait une sortie de 3h30 (450m+) avec Jean-Yves, sortie qu’il a finie fourbu !


jeudi 26 avril 2018

Trail des Portes du Vexin pour Mickey le 1er mai

Mickey a retrouvé la forme. Il sera mardi 1er mai à Issou pour le trail des Portes du Vexin. 
27 km avec 600 m+ lui seront proposés. Départ 9h30.
Qui l'accompagne ?


Ut4M160Challenge, le retour

En août prochain, il y aura au moins trois Maratouristes sur l’Ut4M 160 Challenge. Pour Philippe, ce sera la troisième édition après 2016 et 2017. Mickey et Pascal reviennent après avoir fait l’édition 2016.

En 2016, Philippe, Mickey et Pascal étaient déjà sur cet Ut4M Challenge

Sandrine sera également sur l’Ut4M et elle fera l’Ut4M 40 Chartreuse.

mercredi 25 avril 2018

La Saunarias: qui se laisse tenter par l'épisode 2 ?

Pour la seconde année consécutive, l'association des parents d'élèves de Saulnières organise une course à pied (sans classement) dans le village et les sentiers environnants.


Le parcours de 10 km est agréable et se termine par une belle côte qui mène sur l'arrivée au stade.




Qui va à la c.o. de l’Espad ce mercredi soir en forêt ?

Ce mercredi de 17 à 20 heures, un entraînement à la c.o. est encore organisé par l’Espad. 
Le rendez-vous est La Croix du Carré. 
Hugo, Ronan et leurs amis vous attendent.

Didier au départ de la c.o. Nuit O’Fun à Cergy avec Ronan de l’Espad

Courses des Cinq Moulins: les photos de Philippe

Première course longue de Sophie depuis ses soucis de dos...


notre ami David était en course sur le 10 km. Il est 65ème en 47'36. Il est 5ème V3 sur 18.

Franco finit la course mais demandera à ne pas être classé...



belle course de reprise pour Sylvie 

le vainqueur Azedine Habz, quel sourire !

allez le Dac !


Henri R. 1er de la rue de sainte-Gemme !


Sophie accompagnée par un de ses élèves sur la fin


Denis, bénévole sur la course, félicite les coureurs à l'arrivée

Fred Pain a couru le semi encouragé en 1h52 encouragé par son épouse Evelyne ancienne coéquipière de Sophie au Dac hand et accompagné par sa fille Mélissandre, membre de l'équipe de France de cyclisme de vitesse qui prépare le championnat d'Europe à Glasgow où elle visera un podium sur keirin, vitesse et 500 m!

mardi 24 avril 2018

Courses des Cinq Moulins: les photos de Sandrine













Courses des Cinq Moulins: nos classements

Finalement Luis n’est pas le premier des V3 sur le semi de Sainte-Gemme-Moronval. Il est second derrière Janny Houdayer de la Vallée d’Avre. Le classement a été rectifié hier soir.
Ce classement n’a pas été facile à établir puisque dans un premier temps, c’est notre ami Henri R. qui était classé premier V3. Mais comme il est né en 1968,c’était une erreur !

Classement.38/ Nicolas (16ème SH/36) 1h37’24 (12,9 km/h) ...... 45/ Henri R. (11ème V2/37) 1h40’23 (12,6 km/h) ...... 68/ Luis (2ème V3/7) 1h46’45 (11,8 km/h) ...... 99/ Sophie (3ème V2/9) 1h52’19 (11,2 km/h) sur 159 classés.
Sur le 10 km, Franco, blessé au genou, n’a pas été classé. Son ménisque couine......

lundi 23 avril 2018

Courses des Cinq Moulins, les photos de Philippe au départ

tout le monde est prêt, Sophie, Sylvie R., Henri R., Michèle, Franco, Joël et Nicolas

prêts à bondir, Franco, Isabelle, Luis, Nicolas et Sophie

sur cette photo vous devez trouver Nicolas et Sophie

Là, il y a Sophie, Henri R. et ... Luis (si, si cherchez bien, il y est)

cette fois on voit bien Luis

là il y a Franco

et en VTT balai du 10 km..... Isabelle

Nuit Fun à Cergy pour les Espadiens Maratouristes

Dernière étape du challenge des nuits franciliennes, la Nuit O' Fun, qui avait été annulée l'année dernière, nous a enfin permis de découvrir ses splendides terrains de jeux et quelques curiosités architecturales locales. Je fais équipe avec Ronan qui avec son armada de l'Espad a bien voulu s'arrêter à Trappes pour me prendre à la sortie du boulot. Sur place nous retrouvons les équipes ''à l'aize Breizh'' qui ne sont pas venu là pour acheter du terrain mais bien pour défendre leur place de premiers euréliens au challenge.
La course de 3h comporte 3 cartes à échelles différentes avec une carte de liaison et 2 options dont un fléché allemand sorte de road-book en forme d'arête de poisson dont il est préférable d'avoir compris le principe avant de s'élancer.
Briefing : Attention les cendrillons, il faut être ressorti de la carte 3 au bout d'1h45 de course sinon les balises pointées s'envolent au rythme d'une par minute!
Carte N° 1 semi urbaine
L'option du fléché allemand se trouve sur la carte 1 à l'opposé du passage vers la carte 2. Ayant bien révisé le fléché la veille on décide de s'y frotter tout de suite avant de filer vers la carte 3. C'était peut-être un erreur car on a eu ensuite moins de temps sur la carte 3, mais pas de regrets au moins on l'a fait!
La liaison entre les cartes ne tient qu'à un fil qu'il ne faut pas perdre! Nous avons chacun un jeu de carte sauf la carte de liaison que je suis le seul à avoir. Ronan me fait confiance dans cette zone sans réseau pour lui et on arrive sur la carte 2 pour longer l'Oise avant de la traverser vers la base de loisirs.
L'Oise refuse de se mélanger aux étangs de la base de loisir
Avant d'arriver à la passerelle qui traverse l'Oise, brusque changement d'ambiance, on passe de la banlieue parisienne à la côte d'azur un soir d'été en traversant le port de Cergy et ses terrasses bondées du vendredi soir.

St Tropez ? Non Cergy-pontoise

Comment passer de la carte 1 à la 2 ? Heureusement il y a la carte de liaison
 Les options (Ah! le fléché allemand) et la liaison, clé pour aller de la carte 1 à la carte 2
Une fois sur la carte 2 nous filons plein Nord pour aller faire quelques balises sur la carte 3 avant l'heure limite. Nouvelle traversée de l'Oise et cette fois nous empruntons l'axe majeur ( Non Denis, il ne neigeait pas sur l'axe majeur...)
La passerelle de l'axe majeur
Bon, on s'est bien amusé sur la carte 1, maintenant on n'a plus que 45' à passer sur la 3
Après la 59 il faut déjà songer à rentrer, on a encore le temps de faire la 70 en passant, il y a un paquet de marches à monter mais après le Lyon Urban Trail c'est pas un problème sauf que ... on se trompe d'escalier Grrr... Pas de 69 non plus, le stress s'empare de nous. Enfin on passe la barrière dans les délais et c'est le retour avec assez de temps pour finir toute la carte 1.
Vraiment une belle soirée et de belles surprises sur un parcours varié et ludique. Merci aux Espadiens et bravo à Hugo pour son podium mixte sur le parcours 2h. Au challenge le classement n'évolue pas mais on aura notre revanche l'année prochaine...

Did




dimanche 22 avril 2018

Courses des cinq moulins: Encore deux podiums pour les Maratouristes

Ils sont trop forts ! Après Philippe à Lyon et Mickey à Pitres,  c'est Luis qui a gagné une course en V3, le semi-marathon des Cinq Moulins.
De son côté,  Sophie H., qui reprend doucement la compétition,  a fini 3ème des V2f.
Bravo à eux !

Ultra-montée du Salève: le compte-rendu de notre ami chartrain Christophe P.

Manège de D+
J’ai toujours aimé les cours de récréation. Faire du trail c’estun peu se replonger dans cette ambianceentre rires et chagrins, essoufflements et découvertes. 
Ce samedi matin, la cour est plus grande, plus belle. L’école s’appelle l’Ultra montée du Salève, une grimpette de 670 m+ à gravir le maximum de fois en 6 heures d’épreuve. Bientôt 10 h, tout le monde s’aligne bien sagementChacun a lacé ses petites chaussures, revêtu son plus bel uniforme. Nos bâtons en bandoulière, nous attendons le maitre de cérémonie pour nous éparpiller sur les sentiers.
Le départ est lancé. L’allure me convient, j’accompagne la tête de course sur la portion plate de 800 m qui nous conduitau pied de la montée serpentant à travers bois à 27 % de moyenne jusqu’au sommet.
Dans une section de marches, je talonne Lionel, vainqueur ici en 2016. Surprise, le rythme est presque confortable. Nous ferons deux tours de manège ensemble. Lionel manque de peu la benne du téléphérique qui nous redescend à notre point de départ. Implacable machine. A le suivre, j’ai l’impression d’avoir grandi.

Christophe (à droite) avec le vainqueur Gédéon Pochat (au centre) et la star suisse Diégo Pazos

Les trois premiers de l’UMS 2018


Christophe, vainqueur  sur le podium des V1 

La benne vient d’arriver en-bas, Christophe bondit.....

Me voilà à la recherche de nouveaux petits camarades. Je rattrape Rémi puis Aurélien. L’esprit est bon enfant, on papote, on s’encourage. On chasse les méchants qui nous menacent à coup de coup bambou, de crampes et demauvaises pensées : « bon, bonarrête-toi là ».
Les bennes s’enchainent. Au 5e tour, jcolle aux basques de Diegole chouchou de la classe. Les « Allez Diego » fusent de tous côtés, spectateurs et coureurs l’enjoignent à poursuivre sans relâche. Dans l’ombre, je résiste.
6e tour, cette foisje rattrape le premier de la classe, Gédéon, 23 ansun bosseur qui dégaine toujours la copie parfaite notéeD+. 7e tour, je souffre, l’ascension préfigure ma descente aux enfers. Je maccroche, mais c’est trop. Dans la télécabine, je souffleavec Gédéon nous n’avons plus qu’un seul ticket.
Début du 8e tour, le calvaire commence. Le rythme est mortifère. Gédéon fileJ’extirpe péniblement mon corps bosselé jusqu’au sommet du Salève. 5 300 m+ en 4 h 2616 h, la cloche sonneSur ltableau, mon classement s’affiche : 3e.Top, j’ai un temps joué dans la cour des grands. Vite, vite, leretour à l’école en attendant la prochaine récréation !
Merci encore aux deux anciens maîtres d’écoles qui ont bien voulu m’héberger. Et aux Raids dingues de m’avoir gentiment ramené chez mes parents.

CP ;-)